Contracter un prêt étudiant sans garant : solutions, tarifs, conditions de remboursement

Que ce soit pour couvrir ses frais de scolarité, d’inscription, son logement étudiant ou tout simplement ses dépenses quotidiennes, les étudiants ont très souvent besoin d’emprunter de l’argent. En effet, tout le monde n’a pas la chance de pouvoir être soutenu par ses parents, ou de faire ses études dans la même ville.

Mais les étudiants n’ont pas toujours de garant non plus. Sans revenu, et avec des parents ayant de petits salaires, il peut être très difficile de répondre aux conditions, parfois très strictes des banques.

La bonne nouvelle est qu’il existe des modalités de prêt étudiant sans garant. En effet, l’état intervient pour les aider à finir leurs études dans les meilleures conditions possibles. Il s’agit du dispositif de prêt OSEO. Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous expliquons comment fonctionne cette caution solidaire, quelles sont les conditions pour en profiter, mais aussi rembourser son compte.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation classique, qui sera accordé à une personne ayant besoin de financer ses études. C’est une pratique très commune auprès des jeunes français ayant besoin d’un coup de pouce pour couvrir leurs frais de scolarité, ainsi que leurs besoins quotidiens (logement, etc.) pendant l’intégralité de leur cursus scolaire.

Peut-on prendre un prêt étudiant sans caution?

Un crédit étudiant sera néanmoins plafonné par l’état. En tant que crédit à la consommation, il ne peut dépasser les 75 000 euros. Ce n’est généralement pas gênant puisque les étudiants empruntent en moyenne 20 000 euros.
Le remboursement du prêt étudiant se fera par la suite selon plusieurs modalités. L’emprunteur peut choisir de le rembourser pendant ses études (grâce à un garant ou une caution, mais aussi en cumulant un job étudiant avec ses études).

Le plus souvent, les étudiants vont cependant opter pour une autre solution : à savoir commencer à rembourser leur crédit à la fin de leurs études, lorsqu’ils auront trouvé un emploi. Les échéances débuteront dans ce cas au moment de leur première paye.

Les garanties et caution pour un crédit étudiant

Comme les étudiants ne touchent pas de salaire, il ne sera pas viable pour eux de rembourser leur crédit durant leurs études. Cependant, et en fonction dû cursus qu’ils vont suivre, et des débouchées professionnelles que ce dernier peut créer, il sera plus facile de rassurer les banques en leur faisant miroiter un bon poste, et donc une rémunération conséquentes.

En matière de prêt étudiant, les banques vont donc, de manière générale, miser sur l’avenir en analysant le dossier du demandeur (a-t-il de bonnes notes). Cela leur permettra d’anticiper ses capacités de remboursement sur le long terme.

Cependant, ce n’est généralement pas suffisant pour les rassurer. Votre banque ne se contentera pas de cette première garantie et exigera que vous présentiez une caution supplémentaire. Ou que vos parents se portent garant pour votre prêt étudiant. Si ce n’est pas possible, ce sera alors à l’état d’intervenir afin de vous aider à obtenir votre financement.

Découvrez comment fonctionne un prêt relais.

Le prêt étudiant sans garant : la garanti offerte par l’état

La bonne nouvelle est qu’il est désormais possible d’obtenir un crédit étudiant même sans caution de vos parents. Si c’est derniers ne peuvent se porter garant (ou qu’ils ne sont pas acceptés comme tels par votre banque), vous pourrez vous tourner vers l’Etat français.

La garantie de l’état (qui est donc bien un crédit, et non pas une bourse étudiante, que vous n’auriez pas besoin de rembourser) permet de remplacer un justificatif de salaire ou la caution de vos parents (sous forme de feuille d’impôt).

Attention cependant, car toutes les banques françaises n’acceptent pas ce dispositif. Mieux vaut donc poser la question à votre banquier avant de vous lancer dans les démarches nécessaires.

Avec la garantie de l’état pour un prêt étudiant sans garant, vous pourrez emprunter un montant maximal de 15 000 euros (pour une durée minimale de 2 ans). Les modalités de remboursement seront différées. L’état se portera garant pour vous à hauteur de 70 % (remplaçant ainsi la caution de vos parents).

Quelles sont les conditions pour bénéficier de ce prêt sans garant ?

Si ce crédit étudiant sans garant facilite grandement les chose, il n’empêche qu’il comporte un certain nombre de conditions. Tous les étudiants ne pourront donc pas emprunter de cette façon.

Prêt étudiant sans garant : quelles sont les conditions à remplir ?

Pour commencer, ils devront être inscrit à un cycle d’études supérieures menant à un concours ou un diplôme. De plus, ils ne doivent pas être âgés de plus de 28 ans et avoir la nationalité française (ou résider en France depuis au moins 5 ans) ou être citoyen de l’Union Européenne.

Pour en bénéficier, il faudra de plus se tourner directement vers une banque partenaire de ce dispositif étatique. A savoir:

  • La Caisse d’épargne,
  • Le CIC,
  • Le Crédit mutuel
  • et la Société générale.

On vous demandera également certains documents pour constituer votre demande :

  • une pièce d’identité valide;
  • une carte d’étudiant;
  • un justificatif de domicile ;
  • les derniers relevés de compte si la demande n’est pas déposée auprès de votre banque habituelle.

Vous voulez rembourser de manière anticipée un crédit à la consommation ? Voici comment procéder ?

Quel est le taux d’intérêt d’un prêt étudiant sans caution ?

De manière générale, le taux d’intérêt de ce prêt sans garant sera le même que pour un crédit étudiant avec une caution. Pour ce qui est des modalités de remboursement, elles peuvent être différées, mais aussi commencer pendant les études.

La somme devra être remboursée sur 10 ans au maximum, sachant que la première mensualité peut-être différée (notamment parès ) la fin des études). En la matière, tout est uen question de négociation avec la banque auprès de qui vous aurez choisi d’emprunter.

Quel est l’organisme derrière ce prêt sans garantie ?

Pour offrir un garnat aux étudiants qui n’en ont pas, l’état français à créer un fond de garantie spécifique : l’OSEO. Cela ne veut pas dire qu’il s’agit d’une bourse, mais que les risques de non remboursement seront couverts par l’état.

C’est justement cette prise de risque qui explique que la somme soit limitée à 15 000 euros. Et même si l’état peut se substituer à l’emprunteur si ce dernier ne rembourse pas son crédit, il peut tout de même entamer des procédure de recouvrement auprès de l’ex-étudiant si ce dernier touche un salaire.

Comment choisir sa banque ?

Le crédit pour les étudiants qui n’ont pas de ganrantie parentale sera le même quelle que soit la banque auprès de laquelle vous allez déposer votre dosier. Reste tout de même à se montrer persuasif auprès de son banquier, en particulier sur la manière dont vous allez dépenser cet argent.

Si vous ne pouvez justifier que de l’achat d’un ordinateur, il vous sera difficile d’obtenir le montant maximum. Pour cela, mieux vaut lister précisément vos dépenses : frais d’inscription, achat de livres et de fournitures, loyers, nourriture, équipement informatique, transports, etc.

Comment emprunter quand on est étudiant

Toutefois, faire jouer la concurrence peut quand même se révéler intéressant, notamment pour souscrire à d’autres produits bancaires. N’oubliez pas que même si vous n’avez encore de revenu, vous êtes un futur actif en puissance. Votre banque le sait d’ailleurs très bien et souhaitera miser sur l’avenir.

Crédit étudiant sans garant et courtiers

Certains courtiers en ligne offrent de mettre relation les étudiants et les banques acceptant de leur accorder des prêts sans caution. Néanmoins, il faut comprendre que les banquiers détestent prendre des risques et que débloquer un crédit ne se fera que sur dossier.

La préférence sera ainsi données aux étudiants inscrits dans des cursus prometteurs et pour des secteurs d’activité qui ne sont pas, ou sont moins touchés par la crise de l’emploi. C’est le cas, par exemple, des étudiants en médecine, en droit, mais aussi des métiers de la banque et de l’assurance, etc.

Le montant des prêts est souvent plafonné autour des 20 000 € et les taux seront négociés directement par votre courtier. Dans certains cas, le prêt sera débloqué de manière progressive et les intérêts ne seront dus qu’à partir du moment ou les fonds sont effectivement virés sur le compte. La souscription d’une assurance emprunteur est généralement une bonne chose, même si elle est théoriquement optionnelle.

Prêt sans caution: les avantages et inconvénients.

Cette solution est donc une très bonne nouvelle les étudiants ayant besoin d’aide pour financer leurs études. Et surtout pour ceux qui n’ont pas de garant à présenter à leurs banques.

Ses avantages sont :

  • un prêt de 1 500 à 15 000 euros pour payer tous les frais de sa vie étudiante : la caution de son logement, des frais de déménagement, les transports ou encore du matériel informatique…
  • un remboursement différé de 12 à 48 mois pour financer vos études et rembourser votre emprunt à partir de votre entrée dans la vie active;
  • la période de remboursement peut aller de 12 à 60 mois;
  • aucune caution familiale ne vous sera demandée;
  • aucun besoin de justifier l’utilisation de ses fonds;

Il faut cependant aussi tenir compte des inconvénients de ce prêt:

  • le report de paiement jusqu’à 48 mois impacte considérablement le coût du crédit… ce n’est pas une option proposée gratuitement;
  • la durée totale du crédit, c’est-à-dire la période de report plus la période de remboursement peut aller jusqu’à 9 année, ce qui n’est pas négligeable;
  • le prêt étudiant étant considéré comme un crédit à la consommation classique, son non remboursement peut vous valoir d’être fiché bancaire.

On vous explique également combien coûte les frais de garantie pour un prêt immobilier.

Leave a Reply